Annabelle

Encore un roman de Marie Laberge (Que voulez-vous… son écriture m’a séduite…)

Annabelle a 13 ans. Prodige au piano, elle cesse un jour brusquement de jouer. Ses mains se sont raidies. La magie a disparue. Quelques mois plus tard, ses parents divorcent. Commence pour Annabelle une longue errance. Elle ne supporte pas sa mère et son autorité, elle veut qu’on cesse de fouiller son existence, de vouloir la faire parler. Elle n’a que peu de refuges: la maison d’en face chez le beau Julien et son fils Léo, l’appartement de son père, la maison d’Étienne, un camarade de classe aveugle. Annabelle se sent coupable de tout, tout le temps.

Un roman poignant sur les douleurs de l’adolescence et le passage à la vie adulte, sur fond de musique en braille.

Ce contenu a été publié dans Mon Alexandrie. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire