Éloge des femmes mûres

Roman de Stephen Vizinczey.

Andràs Vajda raconte ses aventures et succès amoureux. Sa préférence va aux femmes plus âgées que lui, celles qui ont une pratique certaine de l’art érotique et physique. Du haut de ses quarante ans, il raconte les femmes qui ont partagé son lit et ses plaisirs.

Je n’ai pas été enthousiasmée par ce livre qui a pourtant été encensé par la critique. Sympathique, mais l’auteur tombe assez vite dans l’écueil du tableau de chasse, laissant la pudeur et la délicatesse de côté. Je m’attendais à davantage de subtilité. Néanmoins, le verbe est fort et le style est assuré.

Ce contenu a été publié dans Ma Réserve. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire