Mémoires de porc-épic

Roman d’Alain Mabanckou.

Une légende populaire africaine veut que chaque homme ait un double animal maléfique. Dans le village de Séképembé, Kibandi charge son double, un porc-épic, d’accomplir une série de meurtres pour son propre compte. Le porc-épic relate la vie de son double humain, et les crimes qu’il doit accomplir.

Pas de ponctuation, ou si peu. Un livre écrit dans un seul souffle. Mais quel souffle ! De l’ironie à chaque paragraphe, et une réflexion fine qui se cache entre les ligne, sur le pouvoir de l’homme, le mal dont il est capable et la puissance des croyances. A lire sans aucun doute !

Ce contenu a été publié dans Mon Alexandrie. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire