Mon bel oranger

Roman de José Mauro de Vasconcelos.

Zézé a cinq ans. Son père est au chômage. Zézé est un petit garçon rêveur et intelligent, mais il a le diable au corps et enchaîne les bêtises et les espiègleries en tout genre. Souvent battu et puni, il trouve refuge au pied de son petit oranger. Auprès de celui-ci, il vit de merveilleuses aventures imaginaires. C’est en compagnie du Portugâ, un homme généreux et mystérieux, qu’il découvre la tendresse et la vraie valeur de l’amitié.

On peut avoir 22 ans et lire encore les romans pour la jeunesse… Et ce roman-ci est un trésor ! Délicat et pudique, il parle des malheurs de l’enfance, et des malheurs de la vie auxquels un enfant peut assister sans les comprendre. C’est un livre bouleversant que je conseille à tous les enfants et adolescents, à tout le monde.

Ce contenu a été publié dans Mon Alexandrie. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire