Le passe-muraille

Recueil de nouvelles de Marcel Aymé.

De Montmartre aux petits villages de province, le narrateur nous entraîne dans des histoires improbables, où le possible existe. Des personnages attachants, entre misère humaine et petites existences bien réglées, sont soudain bousculés par quelque chose.

Ah, la Madeleine de Proust ! C’est le premier livre que j’ai lu en cachette avec une lampe de poche sous les draps! Impossible de m’arrêter à l’époque! Même rengaine cette fois-ci. Le style léger de Marcel Aymé fait toujours effet. Je le conseille à tous les jeunes lecteurs, et à ceux qui veulent retrouver une saveur de pupitre et d’encre sur les doigts…

Ce contenu a été publié dans Mon Alexandrie. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire