Une femme, Camille Claudel

Biographie d’Anne Delbée.

En mêlant les lettres écrites depuis l’asile, les textes de Paul Claudel, l’auteure fait apparaître le visage de Camille Claudel. Forte, belle et volontaire, amoureuse jusqu’à la mort de son maître, le sculpteur Auguste Rodin, Camille mène une vie qui fait scandale. Sa sculpture est peu et mal comprise. Ses amis et sa famille la rejettent. Seule avec son inspiration et sa rage de réussir, elle ne désire que créer et être aimée.

Je suis d’ordinaire assez frileuse avec les biographies. Mais j’avoue que celle-ci est une réussite! Le portrait fait de l’artiste est fin et délicat, tout en pudeur et en émotion. J’étais déjà très sensible à ses créations, sa vie m’a bouleversée.

Ce contenu a été publié dans Mon Alexandrie. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *