Pas ce soir, je dîne avec mon père

Chroniques de Marion Ruggieri.

Marion à la trentaine. Elle est très proche de son père, un cinquantenaire qui refuse de vieillir et qui multiplie les conquêtes avec plus ou moins de bon goût. Marion jette un regard critique sur cette génération de parents qui se veut plus jeune que ses enfants. Elle passe aussi au crible ses aventures amoureuses et ses échecs relationnels.

Pouah ! Je ne suis pas contre un peu de vulgarité quand c’est justifié. Mais là, y a de l’abus ! Tout n’est que turpitude et grivoiserie ! Et la finesse a été bien ouvertement abandonnée au profit du sensationnel et de la psychologie de bas étage ! Pouah pouah pouah !

Ce contenu a été publié dans Mon Enfer. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire