Grand Ours

Album de François Place.

Dans les premiers âges du monde, le règne animal suivait la loi logique du fort et du faible. Puis vinrent « ceux qui marchent debout », ceux qui affûtaient des armes pour se nourrir et s’habiller. Parmi eux naquit Kaor, promis à un grand destin sous la tutelle de Grand Ours, un puissant esprit animal. « Moi, Grand Ours, j’ai décidé de l’aider à grandir, en veillant sur ses rêves. Je l’ai protégé pour qu’il soit un vrai marche-debout. »

Mais Kaor ne sera pas un chasseur, il ne suivra pas les hommes qui lancent le bâton qui tue. Kaor sera celui qui guide vers les troupeaux, celui qui connaît les plantes qui guérissent, celui qui fait vivre autrement qu’en tuant.

François Place dessine une très belle légende préhistorique. Aux côtés de Kaor, on se lance dans la chasse à l’ours et dans la découverte de mystérieuses grottes peintes. Et, alors que résonne la voie de Grand Ours, c’est tout l’univers qui semble nous inviter à lire les vrais signes du monde. Les illustrations, entre croquis, aquarelles et fusains, ressuscitent la beauté sauvage de l’époque préhistorique, la rudesse d’une vie ancrée dans la nature et le courage éternel des hommes qui acceptent de suivre leur destin.

On est loin des loufoqueries bizarroïdes de l’Âge de Glace et voilà sans aucune doute un joli conte à partager en famille.

Ce contenu a été publié dans Mon Alexandrie. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire