Les mondes de Thorgal – Kriss de Valnor – Je n’oublie rien !

Bande dessinée de Giulio de Vita (dessins) et Yves Sente (scénario).

Kriss de Valnor est citée à comparaître devant le tribunal des Walkyries. Avant de décider si elle est digne d’entrer au paradis des guerriers, elle doit se soumettre au jugement de Freyja, la grande Walkyrie. « Nous ne savons pas qui tu étais avant que tu ne croises la route et ne pourrisses la vie du valeureux Thorgal. Si tu veux échapper à l’enfer, tu vas devoir me convaincre que tu mérites d’être sauvée. » (p. 8) Pour prouver sa valeur, Kriss de Valnor doit se rappeler l’enfant qu’elle était et expliquer comment elle est devenue cette froide et perfide guerrière solitaire.

Chercher du bon en Kriss de Valnor, c’est intéressant, mais c’est un peu dommage. J’aimais la vraie peste sans scrupule. En lui donnant un passé tourmenté, le scénariste suscite la compassion du lecteur. J’apprécie les rédemptions des vilains héros, mais Kriss de Valnor avait tout de même une certaine prestance en garce sanguinaire et cupide.

Le trait de Giulio de Vita rappelle celui de Rosinski et reste fidèle à l’esprit de la série Thorgal. Je lirai avec plaisir la suite du récit de la jeunesse de Kriss de Valnor. J’espère juste que les dieux d’Asgard ne décideront pas de lui offrir une nouvelle chance dans le monde des vivants !

Ce contenu a été publié dans Mon Alexandrie. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *