Billevesée du dimanche #53

Pour les fêtes de fin d’année, on aime sortir ses plus beaux atours. Et quelle plus belle occasion de se saper que de le réveillon du Nouvel An ?

On doit le verbe « se saper » à la Société des Ambianceurs et des Personnes Élégantes, la SAPE. Il s’agit d’un courant vestimentaire populaire né après les indépendances des deux Congo. La SAPE s’inscrit dans la droite ligne du dandysme : les jeunes gens s’habillent chez de grands couturiers et accordent une importance marquée à leur apparence.

Rien à voir avec les sapeurs-pompiers, donc…

Alors, billevesée ?

Avec deux jours d’avance, je vous adresse mes meilleurs vœux pour la nouvelle année !

Ce contenu a été publié dans Mon Boudoir. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire