Le prix Océans

En juin, j’apprenais que j’étais sélectionnée pour faire partie du jury du prix Océans. C’est avec un immense plaisir et une très grande curiosité que j’ai lu les 12 romans en compétition. À la fin de l’été, les autres jurés et moi avons sélectionné trois finalistes. Cliquez sur les titres pour retrouver mes critiques.

Samedi, nous nous sommes réunis au café Le Sélect pour délibérer et choisir enfin le lauréat de la première édition du prix Océans. Nous avons été reçus par Sylvie Koné et Fabien Voileau de France Ô et nous avons rencontré le président du jury, Alain Mabanckou. Chacun de nous a présenté son livre favori et nos délibérations ont été nourries (dans tous les sens du terme !), chaleureuses, voire enjouées, notamment grâce à l’humour et à la gouaille d’Alain Mabanckou.

En un tour de vote, nous avons élu le roman de Scholastique Mukasonga, Notre-Dame du Nil. Ce roman était mon favori et je suis ravie qu’il reçoive un autre prix. Félicitations à l’auteure !

À l’occasion de la remise du prix qui avait lieu ce matin, j’ai pris la parole après plusieurs personnalités. Autant dire que j’étais dans mes petits souliers devant le micro et la salle. La remise du prix a évidemment été filmée. Je mettrai un lien vers une vidéo dès que j’en saurai plus. Voilà ma petite bafouille :

Au nom de mes camarades du jury, je peux dire que nous sommes très heureux d’avoir participé à la première édition du prix Océans. Nous sommes tous des lecteurs et des blogueurs avec des goûts différents, mais nous avons lu les 12 titres en compétition avec l’envie de découvrir d’autres horizons, d’autres sensibilités et d’autres écritures. En latin, lire et élire ont la même racine : nous avons donc choisi un roman parmi les 12 qui nous étaient proposés, mais chacun des titres nous a fait voyager. Grâce à ce prix, nous avons fait rimer ouverture avec lecture et dépaysant avec océans. Un grand merci à Babelio qui nous a choisis parmi ses membres, un grand merci à France Ô pour l’organisation du prix et un grand bravo à la lauréate !

Pour clore ce billet, je veux remercier Babelio et France Ô pour l’organisation de ce prix. C’est sa première édition et j’espère qu’il en vivra beaucoup d’autres ! Un grand merci à Pierre de Babelio, à Sylvie et Fabien de France Ô, à Alain Mabanckou pour avoir parrainé le prix et à mes camarades du jury pour les discussions sur le forum de Babelio et de visu.

Édit du 09 janvier : voici une vidéo. Attention les yeux, Lili Bouffie passe à la télé !

Ce contenu a été publié dans Mon Boudoir. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire