Les règles de l’amitié #LaVieEstBelle


Bande dessinée de Lily Williams et Karen Schneemann.

C’est bientôt la rentrée au lycée d’Hazelton. Pendant l’été, Brit a été opérée afin de réduire les douleurs de son endométriose. Abby se désole un peu que son site soit en perte de vitesse. Sasha ne quitte plus son amoureux. De son côté, Christine se demande si elle doit avouer à Abby qu’elle est amoureuse d’elle. Les quatre amies grandissent et s’interrogent sur leur identité intime et sexuelle, leurs envies et leur avenir. « Quand j’y réfléchis, je n’ai pas une idée très claire de mes désirs. » (p. 170) Toutes sont cependant certaines d’une chose : elles veulent changer le monde et le rendre meilleur. De la justice menstruelle à la justice sociale, il n’y a qu’un pas et il est facile de le franchir en installant simplement des toilettes inclusives dans les lieux publics.

Le premier tome, #SangTabou, m’avait enchantée tant il pose avec simplicité et en dédramatisant le sujet des premières règles. Dans ce deuxième opus, les autrices parlent davantage de sentiment et sensations physiques. J’ai eu un vrai coup de cœur pour la réécriture d’Orgueil et préjugés qui porte l’histoire d’Abby et de ses deux prétendants. Je retiens surtout le beau discours sur l’amitié et la richesse d’être bien entouré·e. « Avec les amis, au moins, tu sais que s’ils sont là, c’est parce qu’ils en ont envie. Ils ont fait le choix de t’épauler par amour pour toi, au lieu de s’y sentir obligés par les liens du sang. » (p. 55) Évidemment, cette bande dessinée rejoint son premier tome sur mon étagère de lectures féministes.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *