Juillet

Roman de Marie Laberge.

Simon organise une party pour les 65 ans de son épouse Charlotte. Leur fils David est présent, avec son épouse Catherine et leur petit Julien. Tout semble parfait.  Mais Simon n’aime plus son épouse depuis des années. Il brûle pour la femme de son fils. Catherine aussi est troublée. Son mariage est un échec, elle méprise son époux et fuit son contact. Dans la chaleur torride d’une interminable journée de juillet, les masques tombent, les désirs se révèlent, les mensonges font place aux réalités.

Un autre beau texte de Marie Laberge. Moins cru que Le poids des ombres, mais tout aussi violent.

Ce contenu a été publié dans Mon Alexandrie. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire