Ma vie en rouge

Autobiographie de Zhimei Zhang.

Zhimei Zhang fait le récit de son existence dans la Chine communiste. Dévouée au Parti, elle ne cesse néanmoins d’être arrêtée, soumise aux accusations et envoyée en réadaptation à la campagne. Deux fois divorcée, elle vit loin de ses filles. Pour elle, les grandes promesses de la Chine maoïste ne sont que des illusions. Sa première faiblesse est d’être une femme. Comme telle, elle doit se battre plus qu’un homme pour suivre l’existence libre qui lui convient, et quitter un jour cette Chine qui l’opprime.

Une excellente autobiographie, sur un ton juste et égal, à l’égal du caractère asiatique. La traduction est excellente (elle a écrit ce texte en anglais) et le récit édifiant. Les photos de l’auteur, à différentes périodes de sa vie, les clichés qui la montrent en famille, au travail ou autre, sont vraiment touchants. Cette autobiographie dénonce sans haine les dérives du parti maoïste, avec justesse et sensibilité.

Ce contenu a été publié dans Mon Alexandrie. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire