Le grand chemin

Roman de Jean-Loup Hubert.

Dans les années 50, Louis, un jeune parisien, est envoyé à la campagne par sa mère. Il est accueilli par des amis de celle-ci. Au sein du couple, il règne une discorde qui grandit avec l’arrivée de Louis. L’enfant cherche à percer leur secret. Il partage aussi les facéties de Martine, sa petite voisine.

C’est frais et très touchant. On m’a dit beaucoup de bien du film avec Richard Borhinger. Affaire à suivre.

Ce contenu a été publié dans Mon Alexandrie. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire