Billevesée du dimanche #41

Une expression m’a longtemps intriguée quand j’étais enfant : « dès potron-minet ». J’étais curieusement persuadée qu’il s’agissait de mettre un chat dans un chaudron et de le faire cuire. D’où une certaine hantise quand je voyais cet adverbe de temps dans une phrase !

J’ai fini par ouvrir un dictionnaire et j’ai été bien rassurée. Voilà ce qu’en dit le Wiktionnary, qui hésite entre deux sens.

  • La locution d’origine (1640) était dès le poitron-jacquet (dès l’aube). Elle était composée de l’ancien français poitron, du latin vulgaire posterio (arrière-train, cul), accompagné de jacquet, nom de l’écureuil. Elle signifiait donc littéralement « dès que l’on voit poindre le derrière de l’écureuil ».
  • Du bourguignon, pauitrou-jaiquai, potrou jacquet, de grand matin ; dès le paître jacquet. On a dit que potron signifiait le petit, et que la locution signifiait : le petit du minet (chat) ou du jacquet (nom de l’écureuil en Normandie). Il est vrai que jacquet signifie écureuil ; mais cela n’explique pas le sens de la locution. La vraie leçon est dès le paître au jaquet, au minet, ou dès le paître jacquet, c’est-à-dire dès le moment où le chat, l’écureuil va au paître, c’est-à-dire de grand matin. Patron en est une singulière corruption.

Alors, billevesée ?

Non, ce n’est pas le derrière de mon chat…

Ce contenu a été publié dans Mon Boudoir. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire