Usagi Yojimbo – 4

Bande dessinée de Stan Sakai.

Miyamoto Usagi recroise le chemin de la valeureuse Tomoe, de Gen l’opportuniste, du farouche cochon aveugle et des ninjas nekos. Tous doivent s’allier pour déjouer le complot du seigneur Tamakuro envers le shogun et mettre de côté leurs rancœurs personnelles. « Nous autres ninjas sommes aussi des gens d’honneur. Nous avons notre propre code, tout comme vous avez le code guerrier, le bushido. » (p. 97) Il s’agit d’éviter une guerre civile et de préserver l’équilibre des forces entre les seigneurs, même si l’usage des armes à feu fait défavorablement pencher la balance du mauvais côté. L’affrontement final sera terrible et les pertes douloureuses.

Avec ce quatrième volume, l’auteur développe une histoire unique en plusieurs chapitres et c’est assez plaisant de ne pas sauter du coq à l’âne comme dans les volumes précédents qui enchaînaient une succession d’aventures. Les combats sont toujours très dynamiques et très visuels, magistralement servis par le noir et blanc. Et cerise sur le gâteau, la préface élogieuse d’Alejandro Jodorowsky donne ses lettres de noblesse à un cycle romanesque et à un personnage des plus attachants. Et je ne dis pas cela uniquement parce qu’il s’agit d’un lapin

Ce contenu a été publié dans Mon Alexandrie. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *