Usagi Yojimbo – 10

Bande dessinée de Stan Sakai.

Le dixième album s’ouvre sur le fier Miyamoto Usagi qui se tient face au monde, les oreilles dans le vent (et il est franchement sexy !). Il croise le chemin d’un paysan kaiso, qui cultive des algues pour en faire des feuilles de nori. Au hasard de cette rencontre, le lecteur découvre une technique traditionnelle, et c’est toujours passionnant d’apprendre de cette façon. Après avoir réglé un conflit entre villages, Usagi-San reprend sa route. « Laissez-moi parcourir un bout de chemin avec vous. Une bonne compagnie et aussi enrichissante pour l’âme que les beautés de la nature. » (p. 152)

Entre retrouvailles et nouvelles rencontres, le samouraï porte toujours haut les valeurs d’honneur et de justice, même s’il désespère parfois de trouver enfin la paix et un lieu où vivre sereinement. « Les gens comme nous ne sont pas faits pour vivre heureux. Les dieux nous ont faits uniquement pour s’amuser avec nos vies ! » (p. 72) Quand il ne met pas en déroute des brigands, il se bat contre un tigre à la queue de serpent ou affronte les ninjas Komori (chauve-souris), Neko (chat) et Mogura (taupe). Avec ses lames affutées et son sixième sens imbattable, le lapin samouraï est toujours vainqueur et fait triompher le bien. Bref, un sacré héros et un vrai bon gars !

Ce contenu a été publié dans Mon Alexandrie. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire