Usagi Yojimbo – 21

Bande dessinée de Stan Sakai.

Le samouraï sans maître a rejoint la province de Geishu, dirigée par le jeune seigneur Noriyuki qu’il a autrefois sauvé d’un complot. Assisté de la vaillante et loyale samouraï Tomoe, Noriyuki administre ses terres avec justice et bonté. Aussi, quand il apprend que la peste sévit aux confins de son territoire, il envoie Tomoe se renseigner afin d’organiser les secours, sans savoir qu’l se met à la merci de l’intrigant Horikawa. Arrivée sur place, Tomoe découvre des activités illicites bien plus graves que l’épidémie et elle retrouve une vieille connaissance, cruelle et sans pitié, surnommée la princesse de sang. L’arrivée providentielle du lapin épéiste la tire d’affaire, mais la menace n’a pas disparu. « Sois prudent, Usagi ! / Tu devrais maintenant savoir que je suis la personne la plus prudente qui existe. » (p. 70)

Dans ce 21e album, plutôt que de passer d’aventures en rencontres, Miyamoto Usagi ne vit qu’une histoire, riche en rebondissements. Ce format d’album est celui que je préfère, car il pose des bases pour des développements futurs. J’ai déjà le volume 22 dans ma pile à lire. Il faut évidemment que je commande les derniers albums de cette excellente série de bande dessinée ! Lili, toujours à la poursuite du lapin blanc…

Ce contenu a été publié dans Mon Alexandrie. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire