Usagi Yojimbo – 24

Bande dessinée de Stan Sakai.

Le démon Jei qui possède Inazuma continue de répandre la mort : partout où il passe, les cadavres s’amoncellent, soi-disant pour purger le monde du mal. Miyamoto Usagi et Gen pensaient avoir vaincu le démon avec la lame des dieux, mais le monstre survit, passant de corps en corps pour poursuivre son œuvre macabre. Un prêtre est tourmenté par des cauchemars depuis qu’il a été confronté à Jei. Mais pour tout le monde, c’est Inazuma la coupable puisque c’est elle qui tient la lame. « Les chasseurs de primes sont précipités dans la région depuis que le patron Bakuchi a triplé la récompense pour la tête d’Inazuma. » (p. 147) Miyamoto, Gen, Chien Errant et le prêtre Sanshobo s’unissent pour exorciser le démon et sauver l’âme de la malheureuse Inazuma. Mais Jei peut-il être vaincu ?

Cet album est très sombre. Le samouraï Miyamoto est hanté par des cauchemars terribles. Il ne doute pas de ses lames, mais il ne sait pas s’il pourra sauver le pays des méfaits du démon Jei. Ce brave lapin m’attendrit beaucoup, portant le poids de sa solitude avec résignation, sans jamais se départir de sa loyauté envers les plus fragiles et la justice.

Ce contenu a été publié dans Mon Alexandrie. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire