Le sabre des Takeda

Roman d’Inoue Yasushi, traduit par Marie-Noëlle Shinkai-Ouvray.

Au 17° siècle, les seigneurs japonais vivent de conquêtes et de batailles pour étendre leurs territoires respectifs. La ruse et la stratégie sont au cœur de ces conflits où la violence et le courage poussent les hommes à des exploits extraordinaires. Une figure se détache, celle de Yamamoto Kansuké, un général borgne et boiteux marqué de nombreuses cicatrices. Cet homme est le stratège du clan Takeda. Son génie en fait l’arme secrète de la maison Takeda. Il nourrit un rêve, celui de l’unité du Japon. D’alliances en batailles, il met en œuvre son plan, pour la gloire de son maître et de la concubine de celui-ci, la belle princesse Yubu.

Pfiou ! Que de souffle et d’endurance il faut pour venir à bout de ce livre ! Les longueurs qui s’accumulent sont à peine rattrapées par les pages d’intense action. Et il manque un index pour les termes exotiques! Tout le monde n’est pas diplômé de culture nippone! Cela dit, le roman est une belle fresque et le personnage de Kansuke est bien décrit.

Ce contenu a été publié dans Ma Réserve. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire