Le lièvre de Vatanen

Roman d’Arto Paasilinna.

Vatanen est journaliste. Un soir, il percute un lièvre sur la route. L’animal est blessé. Vatanen le soigne et s’enfonce avec lui dans la forêt. Il renonce à sa vie citadine, monotone et désabusée pour retrouver le vrai goût de l’existence, fait d’efforts dans le respect de la nature. Toujours accompagné de son lièvre fétiche, Vatanen traverse la Finlande et va jusqu’à l’URSS, dans un voyage initiatique mêlé de rencontres insolites.

Ce conte initiatique des temps modernes est remarquablement écrit. La légèreté du propos n’entame pas la profondeur de la réflexion humaine et écologique. Il me manque de voir le film où Christophe Lambert interprète Vatanen pour découvrir les paysages de la Finlande.

Ce contenu a été publié dans Mon Alexandrie. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire