Mes nuits sont plus belles que vos jours

Roman de Raphaële Billetdoux. Prix Renaudot 1985 (une très bonne année !)

Lucas et Blanche sont deux êtres solitaires et esseulés. Leur rencontre est faite de violence, d’incompréhension et de recommencement. Trois jours suffisent pour faire de cette union une tragédie. Les deux solitudes en mouvement ne savent pas se retenir, s’apaiser et s’harmoniser.

C’est un texte intéressant. La narration ne ménage aucun temps mort et c’est mieux ainsi. L’intensité de l’histoire ne peut se traduire que par l’urgence et la concision. Mais j’ai trouvé le sujet un peu banal. À vouloir trop rendre la violence des sentiments, il me semble que l’auteure a fait preuve d’un peu de grossièreté sur certains passages. Néanmoins, c’est un texte qui se lit vite et qui occupe agréablement une pause repas.

Ce contenu a été publié dans Ma Réserve. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire