Mme Chipie et la sirène

Album de Roger Hargreaves.

Depuis que je suis marraine d’une petite princesse québécoise, je suis fermement résolue à lui transmettre le goût des livres ! Quoi de mieux pour commencer à nourrir cette passion que la série des Monsieur/Madame de Roger Hargreaves ?

On connaît l’activité favorite de Madame Chipie : faire des farces et accuser les autres. Mais à force de jouer de vilains tours à son entourage, Madame Chipie s’attire des ennuis. Alors qu’elle passe ses vacances au bord de la mer à embêter ses amis, elle tombe à l’eau et est convoquée par la reine des sirènes. Celle-ci n’est pas contente ! « Ce n’est pas bien d’accuser les gens à tort et de leur causer des ennuis, dit la reine des sirènes. À partir de maintenant, à chaque fois que vous ferez une farce et que vous essaierez d’accuser quelqu’un d’autre, tout ce qui sortira de votre bouche, de sont des bulles ! » Des bulles ? Drôle de punition, n’est-ce pas ? Pas si drôle en fait… Madame Chipie ne peut plus embêter personne et elle n’arrête pas de faire des bulles. Pour changer tout ça, il n’y a qu’une chose à faire : cesser d’embêter les autres !

Cet album jeunesse propose une variante de l’arroseur arrosé : ce qui fait rire l’un ne fait pas toujours rire l’autre. Il est rare que les personnages de Roger Hargreaves changent de comportement. Très souvent, ils se tiennent à une conduite, qu’elle soit bonne ou non. Ici, une leçon et une remontrance transforment Madame Chipie en une adorable compagne de jeux.

Les fonds marins sont magnifiquement dessinés, plus élaborés que les habituels paysages ronds ou cubiques des albums d’Hargreaves. Les paillettes ajoutent un côté féérique et très girly. Voilà un album très sympathique que j’ai bien du lire 6 fois en deux heures à ma petite princesse québécoise… Je vous le récite les yeux fermés !

Ce contenu a été publié dans Mon Alexandrie. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire