Challenge Relisons les Rougon-Macquart : TERMINÉ

Il y a plus d’un an, je me suis lancée dans ce challenge avec l’idée bien claire de tout lire dans l’ordre. C’est chose faite et avec un plaisir infini !

Dès le premier volume de de son Histoire naturelle et sociale d’une famille sous le Second Empire, Émile Zola plante une graine formidable et il explore ensuite toutes les branches de l’arbre, des rameaux les plus nobles aux gourmands les plus indésirables. L’auteur explore tous les milieux et tous les vices. Une phrase de La bête humaine résume assez bien cette famille :

La famille n’était guère d’aplomb, beaucoup avaient une fêlure. Lui, à certaines heures, la sentait bien, cette fêlure héréditaire. (p. 63)

Dans chacun de ses volumes, Émile Zola m’a charmée avec sa plume vigoureuse, travaillée sans être jamais étouffante, décisive sans être jamais impudique. Voilà de la littérature, de la vraie, de la bonne ! J’en prendrais bien tous les matins au petit-déjeuner et je la recommande sans aucun doute au lieu de la soupe qu’on veut à tout prix nous servir en tête de gondole !

Le challenge reste ouvert et illimité pour tous les participants !

Et avec la lecture de cette extraordinaire saga, je signe une nouvelle participation au défi des 1000 !

377 + 411 + 378 + 508 + 510 + 443 + 496 + 359 + 508 + 466 + 525 + 443 + 538 + 493 + 501 + 318 + 435 + 501 + 546 + 501 = 8879 pages

Ce contenu a été publié dans Mon Boudoir. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire