Lettres à Lou

Recueil de lettres de Guillaume Apollinaire.

À la caserne, puis sur le front, le poète n’oublie pas sa belle amante Louise, affectueusement nommée Lou. Dans ses lettres où se mêlent vers et esquisses, il lui répète son amour, son désir et sa tendresse. Il raconte aussi la réalité de la guerre et la vie de soldat. Même quand « son cher Lou » le quitte, Apollinaire ne cesse pas de lui écrire. Il lui recommande son ami Toutou. Ces deux-là s’aiment, et le poète s’en réjouit. Bien qu’amer et menaçant, il n’est pas jaloux puisque sa belle est heureuse.

C’est tout simplement superbe! J’ai trouvé une intensité fabuleuse dans ces lettres. Chaque phrase est une poésie. Je me rappelle avoir aussi beaucoup apprécié l’interprétation de Jean-Louis Trintignant qui lisait certaines de ces lettres à Grenoble.

Ce contenu a été publié dans Mon Alexandrie. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *