Celle qui voulut sauver Jésus

Roman d’Antoinette May.

Claudia est l’épouse de Pilate. Toute sa jeunesse est marquée par la crainte de Tibère et de son épouse Livia. Le couple impérial semble s’acharner sur la famille et les proches de la jeune femme. Claudia a un don de voyance: en rêve lui apparaît la vérité. Envoyée en Judée avec son époux, elle espère avoir trouvé la paix. Quelques heures avant le procès du Christ, elle est assaillie d’une terrible vision. Elle tente de prévenir Pilate, de l’empêcher de commettre l’irréparable. Seule face à Rome et aux juges juifs, elle tente de sauver le Christ, comme elle a tenté de sauver sa sœur et l’amour de sa vie.

Voilà un roman historique prenant! Quelques longueurs au début, et un titre un peu ambitieux quand on voit la part laissée au sauvetage du Christ par l’héroïne. Mais la narration est fluide et j’aime toujours autant m’immerger le temps d’une lecture dans l’empire romain, ses luttes de pouvoir et sa culture hétéroclite. Ça se lit très bien le temps d’un voyage en train.

Ce contenu a été publié dans Mon Alexandrie. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *