La der des ders

Roman de Didier Daeninckx.

René Griffon est un ancien soldat, reconvertit en détective. Le colonel Fantin requiert ses services pour démasquer un maître chanteur. Griffon est vite pris par un jeu de faux-semblant.

Décidément, je n’aime pas les romans policiers. D’autant que celui-ci est tellement mal écrit que c’est une vraie douleur de supporter la langue et la syntaxe de l’auteur !

Ce contenu a été publié dans Mon Enfer. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire