Shining, l’enfant lumière

Roman de Stephen King.

Jack et Wendy ont la garde, pour tout l’hiver, d’un hôtel de luxe en montagne. Très vite isolés par la neige, ils voient s’écouler les jours et sont les témoins d’évènements étranges. Leur fils Danny détient un pouvoir particulier: il a le don de voir les crimes commis dans le passé. Très vite, l’hôtel révèle des secrets macabres. Jack se laisse posséder par l’esprit maléfique des lieux et devient une menace pour sa famille.

Aucun résumé ne peut rendre l’atmosphère du livre. Le film avec Nicholson est terrifiant, mais j’ose affirmer que le livre l’est bien davantage. Toute l’horreur vit grâce aux mots. J’ai bien hésité avant de faire une critique de ce livre, car il ne ressemble pas à mes lectures habituelles. Mais comme dit le proverbe, l’ennui s’acquiert de la monotonie. J’aime relire les ouvrages qui m’ont plu. Mais celui-ci fera exception à la règle! Une fois, ça suffit! C’est le seul ouvrage que j’ai lu de Stephen King, et je ne suis pas persuadée d’en lire d’autres.

Édit du 28 mai 2024, alors que je fais un grand ravalement de façade sur ce blog – J’ai « un peu » changé d’avis sur Stephen King, chouchou parmi les chouchous !

Ce contenu a été publié dans Ma Réserve. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire